Logiciels

Snaplion, l’outil qui permet à Snapchat de t’espionner révélé par des anciens employés

Motherboard a enquêté sur les potentiels abus que les employés de Snapchat auraient pu commettre vis à vis de leurs utilisateurs via un outil interne, Snaplion. Les anciens employés qui ont témoigné anonymement n’ont pas nié que certains auraient pu l’utiliser à des fins personnelles.

Il y a un an, Facebook se retrouvait contraint de virer plusieurs employés qui avaient utilisé les données internes du réseau social pour stalker leurs exs. La même situation pourrait bien arriver au géant Snapchat, suite aux révélations d’une enquête regroupant plusieurs témoignages anonymes d’ex employés.

Snaplion, les “clés du royaume”

Snaplion, c’est l’outil interne qui permet à Snapchat d’accéder aux données privées des utilisateurs. À la base, il est sensé être utilisé pour renforcer certaines lois qui luttent contre le cyber-harcèlement, les incitations à la haine ou simplement les enquêtes de police. Motherboard, média numérique du groupe Vice US, a révélé son existence, et c’est là que les choses se corsent.

En effet, dans leurs récits, si personne n’a expliqué comment ces données étaient utilisées à des fins personnnelles, comme ça a pu être le cas avec Facebook, aucun n’a non plus nié cette possibilité. Une très mauvais nouvelle pour la compagnie américaine, étant donné que c’est le réseau de prédilection pour communiquer des images destinées à disparaître à l’instant où elles sont vues. Nudes, dossiers de soirées, Snaplion donne accès aux “clés du royaume”, comme l’a déclaré l’une des sources anonymes.

Big Brother is watching nudes

Un royaume sensé rester de l’ordre du privé. Rien dans les conditions d’utilisation de Snapchat ne prédit que les médias envoyés sont accessibles au staff entier, excepté dans le cadre, comme dit précédemment, de poursuites légales.

Bien sûr, sur Internet, tout ce qui n’est pas crypté est retrouvable. Mais savoir que certains employés pourraient utiliser ces data à des fins personnelles, c’est avoir un big brother derrière son épaule quand on s’apprête à envoyer un selfie douteux. Dans deux témoignages recueillis, sans trop donner de détails, deux employés assurent que des abus ont eu lieu “quelques fois”. Rassurant.

Peut-être qu’il va falloir troquer Snap pour un autre réseau social à l’avenir, si tu veux être sûr que tes photos intimes ne se retrouvent pas entre les mains de l’un ou l’autre employé de snapchat. En termes de messageries chiffrées, on te recommande Telegram (le nouveau fief d’Aqababe), Signal (que Snowden lui-même utilise) ou Dust, qui permet de faire des publications qui s’auto-détruisent, à la manière de snap. Pas de filtres qui te permettent d’avoir une langue de chien là bas, mais c’est un moindre mal pour éviter de se faire espionner.

Source: Lola d’Estienne

Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

 

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de Streel Belgium et recevez chaque semaine, l'actualité informatique: news, tutos, alertes....

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This